Légende : La Chaîne des Puys – © Photo : G. Fayet / Auvergne – Rhône-Alpes Tourisme

Si l’Appellation d’Origine Contrôlée Côtes d’Auvergne date de 2010, ses vins et vignobles portent en eux l’héritage d’une longue histoire géologique, durant laquelle la quiétude de grands lacs se mêle à l’impétuosité des volcans.

Les origines d’un territoire en trois étapes

L’histoire des paysages des Côtes d’Auvergne débute, comme les grands opéras, par une ouverture : celle de la Limagne, il y a 30 millions d’années. Elle est déterminée par la lente mais inéluctable valse des plaques tectoniques qui, un peu plus à l’Est, commencent à se rencontrer pour former les Alpes.

En arrière de cette collision, le continent est étiré, se casse et s’effondre en gradins par de puissantes failles, formant de profondes entailles appelées rifts. La Limagne d’Allier correspond à un de ces immenses effondrements, dont l’équivalent actuel serait à chercher dans l’Est africain. Et comme en Afrique, de grandes étendues d’eau s’y installent : imaginez ces lacs peu profonds peuplés de flamands roses, et leurs berges fréquentées par rhinocéros, hippopotames et crocodiles !

Des sédiments fins d’argiles et de calcaires se déposent donc au fond de ces profondes entailles, au fur et à mesure que la Limagne s’enfonce … jusqu’à 3 kilomètres d’épaisseur sous Riom !

Ol Doinyo Lengaï, volcan actif du rift africain en Tanzanie. En arrière-plan : bordure de la vallée du grand rift et lac Natron. Un air de la Limagne d’il y a 19 millions d’années.

Légende : Ol Doinyo Lengaï, volcan actif du rift africain en Tanzanie. En arrière-plan : bordure de la vallée du grand rift et lac Natron. Un air de la Limagne d’il y a 19 millions d’années. © Photo : Patrick Marcel.

Des volcans éruptifs ou effusifs

Il y a 25 millions d’années, une remontée du manteau terrestre sous la région a deux conséquences spectaculaires : le Massif Central se soulève et du magma se forme en profondeur. Les premiers volcans auvergnats font éruption dans la Limagne elle-même, sur un mode explosif ou effusif.

Mode explosif : éruptions phréatomagmatiques à l’origine des pépérites de Châteaugay et Gergovie.
Mode effusif : coulées de basalte du plateau de Gergovie, de la Montagne de la Serre et du Puy de Corent.

Puis plusieurs massifs volcaniques vont voir le jour, comme le Cézallier (grande coulée basaltique de Boudes), les Monts Dore (puissantes nuées ardentes à l’origine de la nappe de pierre ponce de Neschers) et enfin la Chaîne des Puys.

Des vins, une faille, l’UNESCO et un terroir volcanique

Aujourd’hui, l’érosion a fait son œuvre et a dégagé le bord Ouest du bassin de Limagne, entraînant la mise à nue de la faille bordière et la mise en relief des anciennes coulées de lave.

L’ensemble formé par les volcans de la chaîne des Puys et la faille bordière de Limagne a été classé par l’UNESCO en 2018 au patrimoine mondial. Belle reconnaissance de la valeur universelle exceptionnelle de ce paysage et de son héritage géologique, remarquable écrin du vignoble auvergnat et de ses vins volcaniques.

Basaltes, pépérites, ponces, coulées en inversion de relief : nulle par ailleurs que dans les Côtes d’Auvergne, le volcanisme n’a contribué à une telle diversité de terroirs.

Texte : Patrick MARCEL

Pour nous joindre

Fédération Viticole du Puy-de-Dôme

11 allée Pierre de Fermat | 63170 AUBIERE

Tél. : 04 73 44 45 19 | Fax : 04 73 44 45 21

Nos financeurs

pulvinar commodo leo vel, ut quis ipsum ultricies